MITRIDATE, A TRIPTYCH

Projet de mise en scène  - Finaliste du Concours - La Monnaie/De Munt - 2015

W.A. Mozart (1756-1791) K. 87

Le projet "Mitridate - A Triptych" a été créé pour le concours de mise en scène organisé par le Théâtre Royal de la Monnaie.

Il fut l'un des trois projets finalistes et présenté au Jury et expérimenté lors d'un workshop de mise en scène. 

Il n'a pas encore été réalisé par une maison d'Opéra.

Mise en scène                                                                            OLIVIER FREDJ
Scénographie                                                                           GASPARD PINTA

Costumes                                                                       CLEMENCE PERNOUD
Éclairages                                                                    CAROLINE VANDAMME

Photographie                                                                       SEBASTIEN LEBAN

 

 "Mitridate - A triptych" est né de l'appel à projet lancé par La Monnaie-De Munt en juin 2015.

Triptyque

« Il n’y a guère de nom plus connu que celui de Mithridate » Jean Racine.

 

La lecture des premiers mots du prologue du Mithridate de Racine démontre instantanément la distance qui nous sépare des époques où Racine, puis Mozart, représentaient leur Mithridate.

 

Il n’y a aujourd’hui guère de nom moins connu que celui de Mithridate.

Les codes dramaturgiques comme les codes d’écriture de l’opéra de Mozart, la primauté de la distribution et de sa virtuosité, le type de public auquel l’œuvre s’adresse, sont autant de distances entre Mitridate et nous.

Il s’agit pour nous de combler la distance qui nous sépare de Mitridate, privilégiant avant tout comme Racine « le plaisir du lecteur », ou pour nous celui du spectateur.

 

La transposition dans un univers contemporain est souvent une solution privilégiée pour rapprocher une œuvre d’un public. Mais en appréhendant Mitridate, il nous est apparu qu’aucun déplacement d’époque ou d’action ne suffisait à comprendre la multiplicité de la tragédie et à mettre en valeur sa musique.

 

Car Mitridate est une pièce épique et politique, une tragédie amoureuse et un drame personnel. C’est une tragédie aux multiples drames, construite à rebours, dont l’unité s’exprime dans leur résolution en un seul évènement : la mort de Mitridate.

 
Nous considérons Mitridate avant tout comme un drame sur la fin de vie, sur la perte de puissance militaire bien sur, mais aussi sexuelle, physique et psychologique ; le récit de sa rencontre avec des réalités plus fortes que ses désirs.

 

Nous avons choisi d’élargir le cadre de scène et de représenter cette multiplicité par un triptyque

Le projet complet en pdf est disponible sur demande.

© 2017 Olivier Fredj