BIOGRAPHIE

Olivier Fredj emprunte une grande variété de voies qui le mèneront finalement à l’opéra, après avoir été coordinateur de missions pédagogiques et sociales en Europe et en Afrique du Sud puis journaliste culturel.

Il rejoint ensuite le Studio Théâtre puis l’Opéra-Comique en tant que régisseur général notamment avec William Christie, Adrian Noble ou John Eliott Gardiner.

En 2010 commence sa collaboration avec Robert Carsen avec My Fair Lady dont il assure les reprises au Mariinski et au Lyric Opera de Chicago. Il l’assistera sur Rigoletto de Verdi en 2013 au Festival d’Aix en Provence et pour ses reprises au Grand Théâtre de Genève et au Bolchoï à Moscou.

Au Festival d’Aix-en-Provence, il assistera également Simon McBurney pour Die Zauberflöte en 2014 qu’il reprend en juillet 2018. Enfin, il assiste Robert Carsen et assure les reprises de Singin’ in the Rain au Théâtre du Châtelet, au Grand Palais et à Chicago en juin 2021.

Toujours au Châtelet, il assiste Lee Blakeley pour Sweeney Todd, remonte la production de The Sound of Music et collabore avec Fanny Ardant pour mettre en scène Passion de S. Sondheim en 2016.

En 2015, il signe sa première mise en scène d’opéra avec Il Re Pastore de Mozart au Théâtre du Châtelet. Puis en 2016, crée Macbeth de Verdi à l’Opéra Royal de La Monnaie à Bruxelles et au Teatr Wielki de Poznan.

En avril 2017, il signe le Gala d’ouverture de la Seine Musicale  et met en scène en 2018 Funeral Blues, the Missing Cabaret (Auden/Britten), qu’il reprend en 2019 au Théâtre des Bouffes du Nord.

 

En 2018-19, au Théâtre Marigny,  il met en scène « Bonsoir » de et avec Frédéric Mitterrand, interprète Le Prince dans Peau d’âne. Il  met en espace Der Freischütz au Theater an der Wien pour Insula Orchestra. 

Il conçoit et met en scène Watch, Voyages Divers, pour l’orchestre de Chambre de Paris, avec Shani Diluka et Matias Aguayo, un projet participatif réalisé avec l’hôpital de la Pitié Salpétrière, le Centre pénitentiaire de Meaux, le Samu Social de Paris et l’Ehpad Hector Berlioz, ainsi que la Maison de la Poésie et la MC93.

Enfin, cette saison, après Le Voyage dans la Lune de Jacques Offenbach pour l’Opéra de Montpellier, il conçoit et réalise pour La Monnaie à Bruxelles, The Queen and her favourite  et The King and his favourite, deux concerts pour une spectatrice retransmis en direct sur des oeuvres bel canto de Rossini et Donizetti.

 

En projet : Le Voyage dans la Lune à Marseille, Nice, Limoges, Clermont-Ferrand, Vichy, Compiègne...

Et Bastarda, d’après G.Donizetti, un opéra-série en deux soirées autour du personnage d’Élisabeth Ier pour La Monnaie-De Munt.

Je dois principalement les opportunités qui m'ont amené à exercer ce métier à quelques personnes clés, qui ont pris le risque de me faire confiance et particulièrement à :

Pierre-François Heuclin

Elsa Rooke

Hervé Van der Meulen

Jean-Louis Martin Barbaz

Bertrand Schaaf

Robert Carsen

Jean Luc Choplin

Peter de Caluwe

© 2017 Olivier Fredj