The Queen and her favorite / The King and his favorite

Filmed concert / La Monnaie-De Munt / Mars 2021

Elisabetta, Regina d'Inghilterra, Rossini 

La Favorita, Donizetti

Visual concept and editing                     OLIVIER FREDJ

Direction musicale                                    FRANCESCO LANZILOTTA

Lumières                                                     URS SCHONEBAUM                                                   

Réalisation captation de l’orchestre   SIMON VAN ROMPAY

THE QUEEN AND HER FAVOURITE

Elisabetta                                             SALOME JICIA
Leicester                                              SERGEY ROMANOVSKY
Matilde                                                 LENNEKE RUITEN
Norfolk                                                 ENEA SCALA
Enrico                                                   VALENTINA MASTRANGELO
The Child                                             NEHIR HASRET

THE KING AND HIS FAVOURITE

Alfonso                                                VITTORIO PRATO
Leonora                                              RAFFAELLA LUPINACCI
Baldassare                                         LUCA TITTOTO
Fernando                                            ENEA SCALA
Ines                                                     VALENTINA MASTRANGELO
Don Gasparo                                     GAVAN RING
The Child                                           ALEXANDRA HERZOG

Les rois, les reines et leurs favoris… Ou comment, en ces temps de pandémie, nos artistes ne laissent pas tomber les bras. Puisque Bastarda, l’ambitieux projet Donizetti (sur la vie d’Elizabeth I) est reporté, l’équipe met sur pied un nouveau projet apparenté au premier, qui vous sera proposé sous forme de streaming. En deux soirées, vous pourrez profiter, depuis votre salon, des meilleurs moments d’Elisabetta, regina d’Inghilterra de Rossini et de La favorita de Donizetti, à travers le regard d’une spectatrice privilégiée – une enfant qui se réjouissait d’assister à ces représentations. Avec le répertoire bel canto comme fil conducteur et une fabuleuse distribution sur scène, cette double production explore plus avant le conflit entre amour et pouvoir à travers des figures emblématiques comme Elizabeth I.

THE QUEEN AND HER FAVOURITE

Dans Elisabetta, regina d’Inghilterra (1815), le premier opéra de Gioachino Rossini pour le Teatro San Carlo à Naples, nous retrouvons Elizabeth Tudor : après une victoire militaire en Écosse, elle apprend que Leicester, son protégé, s’est marié en secret. S’ensuivent des scènes de trahison et de sacrifice, mais finalement Elizabeth pardonne à son favori et tente d’oublier qu’elle est femme, avant d’être reine : « Fuggi amor da questo seno / non turbar più il viver mio. » (Que l’amour fuie mon cœur et ne tourmente plus ma vie.)

THE KING AND HIS FAVOURITE

En dehors de l’Italie, La favorita est mieux connue dans la version française initiale que Gaetano Donizetti en avait composée pour l’Opéra de Paris (1840). À quelques détails près, les deux œuvres racontent la même histoire. Avec, en toile de fond, les luttes de pouvoir entre l’Église et l’État, Alfonso XI de Castille cherche à se débarrasser de son épouse légitime au profit de Leonora, sa maîtresse et « favorite ». Mais l’habituelle lieto fine des opéras du début du XIXe siècle (voir Elisabetta, regina d’Inghilterra) a entre-temps cédé la place à un dénouement tragique…

 

1/1

© 2017 Olivier Fredj